Voyageurs : les vaccins à ne pas oublier !

Enfin les vacances ! Avant de profiter d'une plage de sable fin et d'un dépaysement total, vous devrez tout d'abord vous prémunir contre de nombreuses maladies qui perdurent encore aux quatre coins du monde. Petit bilan des vaccins nécessaires si vous comptez partir loin.

Les vaccins obligatoires en France

Les vaccins obligatoires en France
© Thinkstock

Tous à vos carnets de santé ! Un simple coup d’œil à la page des vaccins vous permettra de connaître la date de vos rappels. Voici les vaccins obligatoires :

Les vaccins obligatoires sont :

S'ajoutent à eux, à compter du 1er janvier 2018 :

Ces vaccins s'administrent à partir de l’âge de 2 mois. Ces maladies peuvent se révéler mortelles et certaines ne comportent pas de traitement. Le rappel de ces vaccins s'effectue de façon régulière, par exemple tous les 10 ans à partir de 18 ans pour le DTP.

Des vaccins sont fortement conseillés en plus de ceux-là.

Lire l'article
Lire l'article

Si vous allez en Afrique ou en Guyane : fièvre jaune

Si vous allez en Afrique ou en Guyane : fièvre jaune
© Thinkstock

Plusieurs pays imposent aux voyageurs entrant sur leur territoire la vaccination anti-amarile (contre la fièvre jaune). Mais votre médecin traitant ne pourra pas vous la délivrer. Il faudra en effet vous rendre dans un centre de vaccination*. La vaccination contre la fièvre jaune est attestée par la délivrance d’un certificat international de vaccination (validité à vie sauf cas particuliers) et elle doit avoir lieu au moins 10 jours avant le départ.

*Les centres de vaccination anti-amarile peuvent désormais procéder, à l’occasion de la vaccination du voyageur, aux rappels et rattrapages vaccinaux des vaccins remboursables du calendrier des vaccinations dans les conditions de remboursement habituelles.

Où le vaccin contre la fièvre jaune (Stamaril®) est-il obligatoire ?

  • En Angola, au Burkina Faso, Cameroun, République de Centrafrique, République Démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sierra Leone Soudan du sud, Tchad et au Togo.
  • En Afrique du Sud, Algérie, Australie, Bahamas, Barbade, Belize, Bénin, Cap Vert, Colombie (pour la visite des parcs nationaux), Djibouti, Érythrée, Égypte, Lesotho, Liberia, Libye, Malawi, Madagascar, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Swaziland, Venezuela, Zambie, etc. Pour ces pays un certificat de vaccination est exigé pour les voyageurs en provenance d'un pays où il y a un risque de transmission.

La liste des obligations et recommandations par pays (notamment en fonction de l’âge) a été mise à jour. De façon générale, la vaccination contre la fièvre jaune est indispensable (qu’elle soit obligatoire ou non) pour un séjour dans une zone endémique (régions intertropicales d’Afrique et d’Amérique du Sud) ou épidémique (Djibouti, Philippines, Qatar), même en l’absence d’obligation administrative.

Avant votre départ, renseignez-vous sur le site de Santé publique France.

Une ordonnance du 5 janvier 2017 rend obligatoire la vaccination contre la fièvre jaune en Guyane pour toute personne âgée de plus d’un an, y résidant ou y séjournant.

À noter que la vaccination contre la fièvre jaune est recommandée dès l’âge de 9 mois pour les enfants se rendant dans une zone à risque. Elle peut même exceptionnellement être réalisée dès l’âge de 6 mois chez le nourrisson amené à séjourner en milieu rural ou en forêt en zone endémique ou si une épidémie sévit dans la région visitée.

Bon à savoir : l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) appelle à différer la vaccination par des vaccins vivants atténués des nouveau-nés, dès lors que leur mère a été traitée par infliximab (anti-inflammatoire indiqué chez l’adulte pour le traitement de plusieurs maladies auto-immunes, telles que la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn ou le psoriasis) au cours de la grossesse ou de l’allaitement.

En revanche, le Stamaril® est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou allaitantes sauf nécessité avérée.

Jaunisse

Article

Lire l'article

Si vous allez en Asie : encéphalite japonaise

Si vous allez en Asie : encéphalite japonaise
© Andrea Schaffer CC BY / FLICKR

Si vous séjournez en Asie du Sud-Est dans un des pays suivants : Bangladesh, Brunei, Cambodge, Chine (excepté dans les zones tibétaines, dans le Xinjiang et le Qinghai), Corée du nord et Corée du sud, Inde (notamment dans le Sud), Indonésie, Japon, Laos, Malaisie, Myanmar, Népal, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, Singapour, Sri Lanka (sauf dans les zones montagneuses), Taïwan, Thaïlande, Timor oriental, Vietnam.

Et plus particulièrement en zone rurale à la saison des pluies, il est conseillé :

  • de vérifier ses vaccins usuels ;
  • de procéder au vaccin contre l'encéphalite japonaise : vaccin Ixiaro® ;
  • de se faire vacciner contre la rage.

Santé publique France, dans ses recommandations 2020, rappelle que pour les personnes vaccinées antérieurement avec un schéma complet par Jevax® et à nouveau en situation d’exposition au virus de l’encéphalite japonaise, 1 dose de rappel par Ixiaro® est suffisante.

Bon à savoir : l'encéphalite japonaise est transmise par les piqûres de moustique. Cette maladie entraîne céphalées, fièvre et malaises, et peut entraîner un coma avec séquelles, voire la mort chez des individus plus fragiles comme les enfants.

Lire l'article

Si vous allez sous les tropiques

Si vous allez sous les tropiques
© Thinkstock

Dans les pays tropicaux et les pays où les conditions d'hygiènes sont précaires, le vaccin contre l'hépatite A est recommandé.

Cette hépatite virale est une inflammation du foie infecté par un virus. Une fois contractée, elle peut :

  • guérir totalement ;
  • évoluer vers une forme chronique.

Le virus qui en est responsable se trouve dans l'eau, les aliments souillés et sur les mains sales ayant été en contact avec les déjections d'individus malades ou simplement porteurs du virus.

À noter : les moustiques sont impitoyables dans les régions tropicales. Paludisme, dengue, chikungunya, West Nile, protégez-vous de ces nuisibles contre lesquels aucun vaccin n'existe !

Lire l'article

Si vous partez à la rencontre d'animaux

Si vous partez à la rencontre d'animaux
© Ben Sutherland CC BY / Flickr

Les vaccins obligatoires en France doivent être à jour, et on recommande, dans les pays où l'on peut faire un safari, de se faire vacciner contre :

  • la fièvre jaune ;
  • l'hépatite A ;
  • l'hépatite B pour un séjour de plus de 1 mois.

Pensez également au vaccin contre la rage : un schéma vaccinal accéléré à deux doses en pré-exposition a été recommandé par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) en 2018, quel que soit l’âge.

Dans tous les cas, les règles élémentaires d'hygiène sont à respecter : se laver fréquemment les mains, éviter les aliments crus ou mal cuits et mal lavés, ne pas boire d'eau non stérilisée.

Morsure

Article

Lire l'article

Si vous comptez faire des rencontres

Si vous comptez faire des rencontres
© Juan Felipe Rubio CC BY-NC-ND / Flickr

L'hépatite B est une maladie sexuellement transmissible encore présente dans de nombreux pays. Son vaccin est conseillé aux adultes qui multiplient les partenaires sexuels.

Le virus de l'hépatite B est extrêmement contagieux (100 fois plus que celui du sida). Il se transmet par le sang et donc :

  • les seringues non stérilisées ;
  • les piercings ;
  • les tatouages ;
  • les rapports sexuels non protégés.

À noter : le vaccin contre l'hépatite B devient obligatoire pour les nourrissons au 1er janvier 2018.

Lire l'article

Pages Jaunes vous en dit plus

Derniers conseils :

  • En cas d'épidémie, votre enfant devra être vacciné contre la tuberculose.
  • Le vaccin contre la typhoïde est également recommandé dans les pays ayant de mauvaises conditions d'hygiène.

À noter : dans ces régions, même vacciné, vous devrez vous méfier de l'eau non stérilisée et des aliments crus.

Pour aller plus loin :

Quelques contenus complémentaires :

Ces pros peuvent vous aider