Annulation voyage : toutes les options pour rebondir

Sommaire

Pour différentes raisons, vous ne pouvez plus faire le voyage que vous avez payé : quelle est votre marge de manœuvre pour annuler ?

Faire jouer votre assurance annulation voyage

Lorsque vous partez en voyage, contracter une assurance annulation est sécurisant : elle permet d’éviter les frais d’annulation, voire d’être remboursé du voyage, etc.

Cela dit, il faut tenir compte des limites de ces contrats. En effet, l’assurance annulation ne joue que pour certains risques, couverts par le contrat :

  • maladie ;
  • accident ;
  • décès d’un des proches du voyageur ;
  • refus de congés de l’employeur ;
  • nouvel emploi, etc.

L’événement motivant l’annulation doit obéir à des conditions strictes, qui varient d’un contrat à l’autre. Par exemple :

  • le nouvel emploi doit avoir été trouvé par le biais de Pôle Emploi ;
  • maladie contractée suite à une épidémie ;
  • blessure suite à la pratique d’un sport extrême, etc.

Pensez à communiquer à votre agence de voyage tous les justificatifs nécessaires. Vous disposez de deux ans pour envoyer les pièces justificatives suivantes :

  • contrat avec le voyagiste ;
  • titres de transport ;
  • réservation d’hôtel ;
  • attestation du prestataire, certifiant que le voyage n’a pas été consommé ;
  • attestation du médecin, certifiant que l’état de santé du malade empêche le voyage ;
  • copie des ordonnances ;
  • copie des attestations de remboursement de la Sécurité sociale pour les consultations, hospitalisations ou soins, etc.

Lire l'article

Compter sur les garanties de votre carte bancaire

Certaines cartes bancaires possèdent également des garanties d’assurance annulation :

  • En général, ce sont les cartes bancaires haut de gamme qui proposent cette garantie.
  • Pas besoin de dépenser la prime d’assurance proposée par votre voyagiste : il vous suffit de payer le voyage avec la carte bancaire en question pour activer cette assurance.
  • Notez que les garanties de cette assurance restent tout de même limitées : maladies graves, licenciement, dégât des eaux, etc.

Bon à savoir : les cartes bancaires standards ont elles aussi des assurances voyage, mais seulement d’assistance, c’est-à-dire qu’elles peuvent vous indemniser pour les problèmes rencontrés pendant votre voyage (maladie, panne de voiture, etc.).

Se tourner vers votre voyagiste

Que vous ayez ou non une assurance voyage, contactez votre agence de voyage pour demander s’il est possible d’annuler ou de reporter le voyage :

  • Cette possibilité peut être prévue au contrat, parfois moyennant une pénalité.
  • Une solution amiable peut parfois être trouvée.

Bon à savoir : si toutes ces options n’aboutissent sur rien, vous pouvez en dernier recours céder le voyage à un tiers. Si vous trouvez preneur, vous devrez alors avertir l’agence de voyage rapidement : au moins 7 jours avant le départ.

À noter : dans le but de renforcer la protection des voyageurs, un arrêté du 1er mars 2018 a instauré un modèle de formulaire d’information que les professionnels sont tenus de fournir à leurs clients pour la vente de voyages et de séjours. Les informations devant être impérativement fournies sont détaillées sous forme de liste sur le site service-public.fr.

Ces pros peuvent vous aider